Iron-Man-3-Poster-Ban-Comic-Con-2012

UN SECOND BILAN DE L’ETE AMERICAIN

Accueil
Share Button

iron-man-3-21

3 mois après le début de la saison estivale dans les salles américaines, il est temps de faire un nouveau bilan. Avec 56,8Md$ de recettes depuis le début de l’année et 836 millions de billets vendus, l’industrie du cinéma est plutôt bien portante (égalité parfaite avec 2012).  Depuis le début de l’été on observe d’ailleurs une augmentation de 11% des recettes par rapport à 2012 avec notamment un mois de juillet qui a été le 2ème plus gros de l’histoire.

Avec déjà 14 films qui ont dépassé la barre des 100M$ entre mai et juillet, 2013 est donc partie sur des bases supérieures à 2012 qui ne voyait que 11 films dépasser ce cap symbolique. La plupart des films attendus n’ont pas déçu et on peut même noter quelques jolies surprises…

LES FILMS QUI N’ONT PAS DECU

fast 5C’est bien évidemment IRON MAN 3 qui est pour le moment le grand vainqueur de l’été avec plus de 400M$ de recettes. L’effet AVENGERS a joué pleinement et on voit mal qui pourrait le dépasser d’ici la sortie de la suite de HUNGER GAMES. FAST AND FURIOUS 6 a également très bien fonctionné, devenant le plus gros succès de la franchise. Notons les jolis succès de STAR TREK INTO DARKNESS (qui va finir pas très loin du premier volet même si on aurait pu espérer qu’il le dépasse), MAN OF STEEL (qui va faire oublier la déception de SUPERMAN RETURNS) ou encore de MONSTRES ACADEMY (qui est allé chercher les 250M$ du premier volet).

Que dire de MOI, MOCHE ET MECHANT 2 qui est rapidement devenu le 2ème plus gros succès de l’année et va dépasser les 350M$ en fin de carrière pour seulement 76M$ de budget.

Du côté des succès attendus on serait tenté de rajouter COPAINS POUR TOUJOURS 2 qui devrait cumuler près de 140M$ en fin de carrière. Il s’agit d’un recul par rapport aux 160M$ du premier volet mais tout de même d’un joli carton.

LES SURPRISESNow-You-See-Me-Poster21

La première surprise de l’été a été le nouveau film de Louis Leterrier INSAISISSABLES. Personne ne l’attendait mais il a tranquillement dépassé les 100M$ sans un énorme budget (65M$) et sans star. L’effet contre programmation face aux grosses franchises a parfaitement fonctionné. WORLD WAR Z peut également être considéré comme une surprise. Précédé d’une mauvaise réputation du fait de sa production, le film va dépasser les 200M$ en fin de carrière alors même que beaucoup prédisaient un flop. GATSBY rentre également dans cette catégorie avec près de 150M$ de recettes, tout comme EPIC qui dépasse les 100M$ alors que le film n’était pas très attendu. Rajoutons également THE PURGE qui s’est complètement écroulé après son premier week-end mais qui cumule 65M$ en fin de carrière pour seulement 3M$ de budget. Enfin THIS IS THE END est tout prêt de dépasser les 100M$, pas mal pour un film qui n’en a coûté que 32.

Le mois de juillet aura apporté 2 nouvelles surprises que sont LES FLINGUEUSES et THE CONJURING. Chacun a facilement dépassé les 100M$ et a bénéficié d’un excellent bouche à oreille. Surtout les deux films ont su trouver leur place en proposant des histoires bien loin des films de super-héros ou d’action.

LES FLOPSwill_smith_in_after_earth-t2

AFTER EARTH a ouvert la voix en juin avec seulement 60M$ de recettes malgré un budget de plus de 130M$. On appelle ça la malédiction Shymalan ! LES STAGIAIRES s’est également bien planté avec à peine plus de 40M$ pour 60M$ de budget. Un échec attendu tant le film ressemble à un pub géante pour Google… VERY BAD TRIP 3 peut être rangé dans la catégorie des flops avec à peine plus de 100M$ de recettes aux Etats-Unis. Un joli score pour une comédie mais un flop pour une franchise qui tournait à plus de 250M$ par film.

Juillet a apporté deux nouveaux flops que sont LONE RANGER et R.I.P.D.. Avec seulement 90M$ de recettes pour plus de 200M$ de budget, LONE RANGER sera sans doute le plus gros flop de l’année et confirme que le genre western est maudit pendant l’été (WILD WILD WEST ou encore COWBOYS ET ENVAHISSEURS). Pour R.I.P.D. c’est à peine mieux avec à peine 35M$ de recettes pour 130M$ de budget. Ryan Reynolds va avoir bien du mal à négocier ses prochains cachets…

On serait tenté de rajouter du côté des déceptions TURBO qui n’ira pas chercher les 100M$ en fin de carrière malgré un budget de 135M$ et surtout PACIFIC RIM qui va difficilement dépasser les 100M$ malgré près de 200M$ de budget. Heureusement pour Warner le film fonctionne très bien en Asie.

LES STUDIOSdisney_logo

Le grand vainqueur de l’été est sans aucun Disney avec près de 840M$ de recettes. Les cartons de IRON MAN 3 et MONSTRES ACADEMY sauvent le Studio d’un désastre avec LONE RANGER. Warner s’en sort plutôt bien avec 740M$ de recettes et les cartons de MAN OF STEEL, GATSBY et THE CONJURING. Enfin Universal n’est pas loin avec notamment MOI, MOCHE ET MECHANT 2 et FAST AND FURIOUS 6.

Le grand perdant de l’été est sans doute Sony qui a pris quelques claques avec les échecs de AFTER EARTH et WHITE HOUSE DOWN. Seules les comédies COPAINS POUR TOUJOURS 2 et THIS IS THE END sauve un peu la face du Studio.

Pour résumer : l’été US est lancé sur des bases impressionnantes avec son lot de cartons et d’échecs. Les tendances fortes sont le poids toujours aussi fort des super héros avec les cartons de IRON MAN 3 et MAN OF STEEL, le succès des suites puisque les 7 plus gros films de l’été sont des franchises ou encore la perte de vitesse de stars comme Will Smith et Johnny Depp. Le mois d’août sera intéressant avec notamment les sorties de ELYSIUM ou encore KICK-ASS 2.

Share Button

7 comments

  • « Avec déjà 14 films qui ont dépassé la barre des 100M$ entre mai et juillet, 2013 est donc partie sur des bases supérieures à 2012 qui ne voyait que 11 films dépasser ce cap symbolique »

    Certes, mais mathématiquement, avec l’inflation et la hausse du prix des entrées, la barrière des 100M$ est plus facilement atteignable année après année…

  • Pour la baisse du prix moyen… C’est peut être parce que tout les cinémas sont équipés en 3D, donc plus besoin de hausses successives du prix du ticket… Et de plus, les gens vont de moins en moins voir les films en 3D !

  • Autre remarque : je ne suis pas d’accord lorsque vous dites que MAN OF STEEL va « faire oublier la déception de SUPERMAN RETURNS ». Revenons sur les chiffres :
    * MAN OF STEEL : 287 M$
    * SUPERMAN RETURNS : 200 M$, ce qui selon Box Office Mojo correspond à environ 250 M$ aujourd’hui compte tenu de l’inflation
    Bref, MAN OF STEEL n’a pas vraiment cassé la baraque comparé à son prédécesseur. Et reste très loin des 407 M$ de IRON MAN 3.
    Tout ça pour dire que, selon moi, DC a quand même pris une claque par rapport à son concurrent direct Marvel cet été…

Laisser un commentaire