Les-visiteurs-3-la-révolution-affiche-une

BOX-OFFICE FRANCE : ces films qui ont déjà fait flop en 2016…

Box-office France
Share Button

On arrive presque à mi-parcours et il est temps de faire une première liste des victimes françaises du box-office. Car si LES TUCHE 2 ou encore PATTAYA on créé la surprise, la multiplication (voir la surabondance ?) des sorties de films français en 2016 en ont laissé pas mal sur le carreau.

Et la première grosse victime est sans doute LES VISITEURS – LA REVOLUTION. La comédie Gaumont se classe actuellement 9ème et a dépassé les 2 millions d’entrées. Seulement il en aurait fallu au moins le double pour rentabiliser le budget (on parle de 25 millions de budget). Et sans espérer flirter avec les plus de 13 millions d’entrées du premier volet ou même les 8 millions du 2ème, Gaumont espérait sans doute beaucoup mieux.

Derrière on retrouve la comédie LES NAUFRAGES qui n’a même pas atteint les 100 000 entrées (96 000 entrées) malgré un énorme budget de 14 millions d’euros. On tient sans doute là l’échec commercial le plus impressionnant de ce début d’année. On se demande encore comment Wild Bunch a pu autant miser sur Daniel Auteuil et Laurent Stocker qui sont loin d’être très bankables…

LA TOUR 2 CONTROLE INFERNALE a également marqué les esprits. La comédie a terminé sa carrière avec 360 000 entrées, très loin des 2,1 millions du précédent volet. Il faut dire que 15 ans se sont écoulées entre les deux films, et que la côte de popularité d’Eric et Ramzi n’est plus vraiment la même…

Autre échec marquant, celui du LE FANTOME CANTERVILLE qui malgré plus de 400 copies et un budget de production de 12,4 millions € n’a engrangé que 353 000 entrées. Le film a clairement manqué d’un casting plus fort et a souffert d’un marketing désastreux (avec des affiches et une bandes-annonce ratées).

Malgré un score honorable d’un million d’entrées, le documentaire de Jacques Perrin LES SAISONS risque de coûter cher à Pathé. Le film a en effet coûté près de 30 millions d’euros. Espérons pour la prod que le film a été bien vendu à l’international…

Parmi les autres échecs français de ce début d’année, on peut citer la comédie avec Jean Dujardin UN HOMME A LA HAUTEUR qui a tout juste dépassé les 700 000 entrées, LA DREAM TEAM avec à peine plus de 200 000 entrées (qui confirme que la côte de Gérard Depardieu est au plus bas), AU NOM DE MA FILLE avec seulement 341 000 entrées pour 8 millions € de budget (2ème échec en à peine 6 mois pour Daniel Auteuil), LES CHEVALIERS BLANCS avec 196 000 entrées pour 9 millions € de budget (comme quoi Vincent Lindon est peut-être meilleur dans les « petites » productions) ou encore LE VOYAGE DE FANNY avec 73 000 entrées pour 7,3 millions € de budget.

Et pour terminer, mention spéciale à Yvan Attal et son ILS SONT PARTOUT qui ne devrait pas dépasser les 170 000 entrées. Dur pour un film qui a sans doute du coûter assez cher vu le casting 3 étoiles… Mais surtout dur pour son réalisateur Yvan Attal qui sortait de l’échec de DO NOT DISTURB qui avait à peine dépassé les 100 000 entrées pour près de 9 millions € de budget. Autant dire que son prochain projet en tant que réalisateur aura sans doute un peu de mal à se monter…

Share Button

2 comments

Laisser un commentaire