film "l'esprit d'équipe" Réalisateur Christophe Barratier , production Galatée films

L’OUTSIDER vient s’ajouter à la liste des échecs 2016…

Box-office France
Share Button

Il fallait oser sortir un thriller français au début de l’été et en plein milieu de l’Euro de Foot… Et c’est le distributeur Le Pacte qui a tenté ce pari fou avec L’OUTSIDER ou l’histoire vraie de Jérôme Kerviel. Pari perdu puisque le film n’a engrangé que 78 929 entrées en 5 jours, malgré 256 copies.

Une belle claque pour son réalisateur Christophe Barratier (LES CHORISTES, FAUBOURG 36, LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS) qui avait jusqu’ici toujours dépassé le million d’entrées avec ses films. Cela risque d’être très compliqué pour L’OUTSIDER qui devrait terminer sa carrière sous les 300 000 entrées.

Un gros flop pour Le Pacte, le film ayant coûté plus de 8 millions d’euros. Cet échec rappelle un peu celui de L’ENQUETE qui avait engrangé 115 553 entrées pour ses 5 premiers jours. Deux films très similaires dans la thématique et qui n’auront pas trouvé leur public. L’OUTSIDER ayant un handicap supplémentaire avec l’absence de tête d’affiche connue. Et pourtant le film n’a pas eu un accueil critique et public catastrophique (3,9/5 en moyenne spectateurs sur Allocine). C’est tout simplement le sujet qui ne semble pas avoir intéressé le public français…

 

 

Share Button

4 comments

  • Depuis pas mal d’annees, et hormis quelques tres rares exceptions (La loi du marche, Welcome,…), cela semble quand meme super complique de motiver le public a aller voir des films francais qui ne sont pas des comedies populaires (Bon Dieu, Tuche, Retour chez ma mere,…)…
    Alors certes on peut critiquer certaines decisions des producteurs / distributeurs (budgets trop eleves compte tenu du potentiel, strategie de sortie souvent pourries,…) mais on peut aussi regretter un vrai manque de curiosite du public francais pour des sujets / films un poil ambitieux…
    En meme temps y a-t-il vraiment lieu d’etre surpris ???

  • C ‘est dommage que les gens ne s »intéressent pas plus à ce genre de films. L’aspect pédagogique du film pourrait permettre à un grand nombre de comprendre les mécanismes des salles de marché, et aussi de se faire un avis sur l’affaire kerviel grâce à un autre point de vue.
    Pourtant des films américains sur le domaine de la finance sont sortis récemment, avec plus de succès même en France (The big short, Margin Call), et on peut se demander pourquoi un film français n’arrive pas à percer plus sur le même thème.

  • Quel dommage… Quand la qualité du film est là et que le sujet sort de l’ordinaire le public ne suit pas. Bravo tout de même aux producteurs et à tout ceux qui ont fait ce film.
    J’espère qu’il vivra à l’international.

Laisser un commentaire