inferno-tom-hanks-felicity-jones

INFERNO, la suite de trop ?

Box-office France, Dossiers
Share Button

Avec seulement 39 404 entrées pour son 1er jour France malgré 566 copies, INERNO est clairement un échec. La 3ème adaptation d’un livre de Dan Brown fait largement moins bien que ses prédécesseurs. En effet DA VINCI CODE avait rassemblé 232 898 entrées pour son démarrage quand ANGES & DEMONS avant engrangé 103 765 entrées. Chaque suite fait donc deux fois moins que le précédent… INFERNO devrait terminer sa carrière sous le million d’entrées quand DA VINCI dépassait les 4 millions et ANGES & DEMONS les 2 millions.

Et on retrouve le même rejet du public aux Etats-Unis pour INFERNO devrait terminer sa carrière autour de 35M$ contre 217,5M$ pour DA VINCI CODE et 133,4M$ pour ANGES & DEMONS.

Enfin dans le monde INFERNO limite un peu la casse mais devrait cumuler 250M$ contre 758,2M$ pour DA VINCI CODE et 485,9M$ pour ANGES & DEMONS.

Avec un budget de production de 75M$, INFERNO n’est pas un flop commercial. Sony en espérait sans doute au moins 300M$ mais avec environ 250M$ en fin de carrière, le film s’en sort pas trop mal pour une production de cette envergure. Simplement un 3ème volet qui réalise 3 fois moins de recettes que le premier, c’est une énorme déception. Et c’est surtout la fin de la franchise !

Et pourtant c’était plutôt attendu tant les deux premiers films n’avaient pas laissé un souvenir impérissable aux spectateurs. Ils avaient réalisé la moitié de leurs entrées en 1ère semaine et n’avaient pas emballé la critique avec respectivement 25% et 37% de critiques positives sur le site américain Rotten Tomatoes (et seulement 20% pour INFERNO !). INFERNO sera sans doute le dernier volet de la franchise et nous rappelle d’autres franchises qui n’ont pas su s’arrêter au bon moment. On peut ainsi citer les franchises BEVERLY HILLS (box-office américain : 235M$, 154M$ et 43M$), DIVERGENTE (box-office américain : 151M$, 130M$, 66M$) ou encore EXPENDABLES (box-office américain : 103M$, 85M$, 39M$).

On comprend qu’un Studio souhaite profiter au maximum du potentiel commercial d’un personnage ou d’une franchise, mais la force d’un Studio c’est également de savoir quand renouveler ou arrêter une franchise…

 

Share Button

Laisser un commentaire