film-review-king-arthur-legend-of-the-sword-01

BOX-OFFICE US : le premier flop de l’été se nomme KING ARTHUR

Box-office US
Share Button

Avec seulement 14,7M$ en 3 jours aux Etats-Unis ce week-end, malgré plus de 3 700 salles, KING ARTHUR est clairement le premier flop de la saison estivale au box-office américain.

Pourquoi un flop ?Tout simplement parce que la production Warner n’est que 3ème du box-office (derrière LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 et la comédie SNATCHED). Mais surtout parce que le film a coûté 175M$, un budget colossal avec des recettes qui ne devrait pas dépasser les 40M$ sur le territoire américain…

Comment expliquer cet échec ? Les critiques tout d’abord. On a tendance à dire que la meilleure recette pour avoir un succès est de faire un bon film. Ce qui est sûr c’est qu’avec seulement 27% de critiques positives sur le site Rotten Tomatoes, KING ARTHUR n’a pas joué la carte de la qualité… Ensuite on peut se demander la pertinence de refaire un film sur la légende du Roi Arthur après l’échec en 2004 du ROI ARTHUR produit par Jerry Bruckheimer (51,9M$ de recettes aux Etats-Unis pour 120M$ de budget).

D’ailleurs en regardant les comparables, rien ne pouvait laisser penser à une nouvelle version du Roi Arthur quand on voit que KINGDOM OF HEAVEN s’était également planté (47,4M$ pour 130M$ de budget) tout comme EXODUS (65M$ pour 140M$ de budget). Le casting n’est sans doute pas une explication, la plupart des gros succès du box-office américain reposant désormais plus sur un concept qu’une star. Enfin la présence de Guy Ritchie derrière la caméra n’était sans doute pas une assurance pour le succès du film, le réalisateur restant sur l’échec d’AGENTS TRES SPECIAUX (45,4M$ pour 75M$ du budget).

Seul espoir pour KING ARTHUR, cartonner à l’international. La plupart des films de ce genre rapportent beaucoup plus dans le reste du monde qu’aux Etats-Unis. Mais si on part du principe que le film terminera sa carrière avec 40M$ aux Etats-Unis, il aurait besoin de rapporter près de 500M$ supplémentaires dans le monde… Autant dire que cela semble improbable et qu’on l’on devrait plutôt se situer autour de 150M$ en dehors des Etats-Unis. L’ardoise devrait donc être très lourde pour Village Roadshow et Warner. Et la carrière de Charlie Hunnam ne s’annonce pas des plus glorieuses, le comédien étant associé à l’échec de PACIFIC RIM (oui oui le film avait été une déception) et de LOST CITY OF Z.

Share Button

Laisser un commentaire