demain

BILAN 2017 DU BOX-OFFICE FRANÇAIS : LES FILMS FRANÇAIS LES MOINS RENTABLES

Box-office France
Share Button

Voici le top 10 des films français qui ont le moins bien rentabilisé leur budget en 2017. On retrouve un habitué du classement en la personne de Michel Hazanavicius qui était déjà présent en 2014 avec THE SEARCH. Quelques beaux noms figurent dans ce classement comme Roman Polanski ou encore Mélanie Laurent.

Nous ne traiterons que des productions 100% françaises sorties sur plus de 100 copies et dont les budgets sont communiqués.

Top 10 des films français sortis en 2017 les moins rentables au 31 décembre*

1.DEMAIN ET TOUS LES AUTRES JOURS – 1,3% (230 000€ de recettes pour 6,9 millions de budget) : seulement 36 000 entrées pour le 6ème film de Noémie Lvovsky, dont plus de 60% réalisées en première semaine… On a l’impression que Gaumont n’a pas su quoi faire du film en le sortant sur seulement 122 copies. Résultat un flop énorme, le film ayant disparu des salles en seulement 3 semaines…

2. PLONGER – 1,6% (220 000€ de recettes pour 5,2 millions de budget) : Gilles Lellouche est souvent associé à des échecs commerciaux… SOUS LE MEME TOIT n’est pas très loin du top 10 mais c’est dans le nouveau film réalisé par Mélanie Laurent qu’on le retrouve associé à un gros flop. Seulement 35 000 entrées malgré 118 copies, PLONGER n’a pas su trouver son public et a disparu des salles très rapidement. Cela confirme qu’en dehors du documentaire DEMAIN, les fictions réalisées par Mélanie Laurent ont beaucoup de mal à remplir les salles (ses deux premiers films tournant à 200 000 entrées en moyenne).

3. D’APRES UNE HISTOIRE VRAIE – 2,1% (860 000€ de recettes pour 13 millions de budget) : le déclin au box-office de Roman Polanski se confirme… Après CARNAGE (454 000 entrées) et LA VENUS A LA FOURRURE (264 000 entrées), son dernier film n’a attiré que 111 000 spectateurs dans les salles. Il est loin le temps où le réalisateur dépassait le million d’entrées à chacun de ses films.

4. NOS PATRIOTES – 2,2% (400 000€ de recettes pour 7 millions de budget) : Alexandra Lamy peut avoir du succès dans la comédie, mais il es évident que dans des rôles plus dramatiques c’est plus compliqué. Bizarre d’avoir investi 7M€ sur un réalisateur qui n’a jamais eu de succès et sur un casting pas assez fort. Résultat seulement 64 000 entrées malgré 200 copies lors de sa sortie.

5. HHHH – 2,2% (1,6 millions de recettes pour 27,8 millions de budget) : le nouveau film de Cédric Jimenez, réalisateur de LA FRENCH, est passé complètement inaperçu avec seulement 243 000 entrées. Il avait pourtant un casting plutôt séduisant mais est sorti dans l’ombre de WONDER WOMAN.

6. LE REDOUTABLE – 3% (860 000€ de recettes pour 11,1 millions de budget) : après THE SEACH, nouveau gros flop pour Michel Hazanavicius avec seulement 135 000 entrées. Sur le papier, le film n’avait que très peu de chances d’attirer les spectateurs… cela s’est confirmé dans les salles…

7. MES TRESORS – 3,1% (920 000€ de recettes pour 11,3 millions de budget) : le réalisateur Pascal Bourdiaux a réussi un exploit… faire deux gros flops en 2017, avec la suite de BOULE ET BILL qui a engrangé moins de 500 000 entrées et MES TRESORS avec seulement 144 000 entrées.

8.BAD BUZZ – 3,2% (920 000€ de recettes pour 3,8 millions de budget) : prendre des stars du petit écran pour les mettre au cinéma, ce n’est pas toujours une bonne idée… Europacorp l’a appris à ses dépends puisque le film n’a engrangé que 49 000 entrées malgré près de 300 copies.

9.COMMENT J’AI RENCONTRE MON PERE – 3,4% (330 000€ de recettes pour 3,6 millions de budget) : Snd a connu une belle année avec plus de 10 millions d’entrées et quelques jolis succès comme SEVEN SISTERS, LION ou encore LA LA LAND… Mais le distributeur a également pris quelques claques avec MES TRESORS, LE PROCES DU SIECLE ou encore COMMENT J’AI RENCONTRE MON PERE qui n’a engrangé que 51 000 entrées.

10.ORPHELINE – 3,8% (460 000€ de recettes pour 4,6 millions de budget) : malgré un joli casting (Adele Exarchopoulos, Jalil Lespert, Gemma Arterton), Le Pacte n’a pas réussi à faire venir les spectateurs dans les salles puisque le film a terminé sa carrière avec seulement 72 000 entrées.

*ratio entre les recettes qui reviennent au distributeur (environ 38% des recettes globales) calculées sur le prix moyen du billet de cinéma (6,4 euros selon le CNC) et le budget des films. Le chiffre calculé permet d’établir quel pourcentage du budget est récupéré par le distributeur (et ensuite les différents intervenants qui ont participé au financement du film) après la sortie du film en salles.

Source des chiffres cbo-boxoffice.com, Allocine, Wikipedia
Share Button

Laisser un commentaire